Signature d’une convention entre la France et la Tunisie dans le secteur de la santé

L’Agence Française de Développement partenaire du Ministère de la Santé pour renforcer l’accès à des soins de qualité et l’efficience du secteur de la santé

Paris, le 14 février 2019 – Dans le cadre du Haut conseil de coopération franco-tunisien et en présence des deux chefs de gouvernement français et tunisiens réunis à Matignon, M. Zied Ladhari, Ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, et M. Rémy Rioux, Directeur Général de l’Agence Française de Développement, ont signé aujourd’hui à Paris, deux conventions de prêts d’un montant total de 103,3 millions d’euros pour soutenir le secteur de la santé en Tunisie visant (i) l’amélioration de l’accès aux soins des habitants de la région de Sidi Bouzid (76 millions d’euros) et (ii) un appui au déploiement de la e-santé en Tunisie (27,3 millions d’euros).

Améliorer l’accès à des services de santé de qualité pour les habitants de la région de Sidi Bouzid

Ce projet déployé sur l’ensemble de la région de Sidi Bouzid, comprend trois composantes complémentaires : (i) des travaux de modernisation et d’équipements de l’hôpital régional de Sidi Bouzid, projet phare du plan de réforme sectoriel 2016-2020 du Ministère de la Santé, qui bénéficiera également d’investissements d’efficacité énergétique grâce à une subvention de l’Union Européenne d’1 million d’euros, ; (ii) des actions de renforcement de l’accès aux soins de proximité, par la mise à niveau des structures de santé primaire du gouvernorat, particulièrement celles des hôpitaux régionaux de Regueb et Meknassy, et la promotion des initiatives territoriales de santé numérique (télémédecine) ; (iii) Enfin, le projet accompagnera le renforcement de la gouvernance du système de santé au niveau régional, notamment en termes de ressources humaines médicales.

Par l’amélioration de l’accessibilité des populations de la région de Sidi Bouzid à des services de santé de qualité, le projet va contribuer à réduire les disparités régionales et renforcer le développement des zones dites défavorisées.

Promouvoir l’innovation et le numérique pour accroitre la qualité et l’efficience du système de santé

Le soutien de l’AFD au programme national de l’e-santé vise à accompagner la modernisation du secteur de la santé par le déploiement dans les hôpitaux tunisiens d’ applications du système d’information hospitalier parmi lesquelles, (i) le dossier médical informatisé pour les patients (ii), la distribution journalière informatisée et nominative du médicament (iii), la dynamique Tunisie sans films, qui associe le système de l’archivage des images médicales et le système d’information radiologique (iv), et la gestion des archives médicales numérisées.

En complément, des initiatives territoriales de télémédecine seront déployées dans plusieurs spécialités médicales telles que la télé-cardiologie, la télé-périnatalité, les urgences cardiaques, la télé-radiologie et la télé-échographie obstétricale. Ces différents projets faciliteront le lien entre les médecins spécialisés et les équipements médicaux de pointes au profit des régions du Nord, du Sud et du Centre de la Tunisie.

Faisant suite à une coopération technique entre l’AFD et le Ministère de la Santé pour l’élaboration d’un programme d’investissement 2018-2020 pour l’e-santé, ce projet contribue à la réduction des disparités régionales dans l’accès aux soins de spécialité.

Pour le Ministre, M. Z. Ladhari, « ces deux financements s’inscrivent parfaitement dans le cadre du plan de développement 2016-2020 de la Tunisie en agissant sur les inégalités territoriales dans l’accès aux soins de santé et en renforçant le capital humain du pays. »

Rémy Rioux, Directeur Général de l’AFD s’est félicité de la signature de ces conventions, qui marquent « une première étape dans la coopération entre la Tunisie et l’AFD dans le domaine de la santé, nouveau secteur dans lequel intervient l’Agence. Ces deux projets ambitieux renforcent le lien social au cœur de la mission de l’Agence en Tunisie et ouvrent la voie à des appuis futurs en faveur de services de santé de qualité, en s’appuyant notamment sur des technologies de pointes confirmant la qualité de l’ingénierie et la place centrale de l’innovation et du numérique en Tunisie ».

A propos de l’Agence Française de Développement

Institution financière publique et solidaire, l’AFD est l’acteur central de la politique de développement française. Nous nous engageons sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans nos territoires d’Outre-mer ainsi que dans les pays en développement et les pays émergents, en conformité avec les objectifs de développement durable (ODD) et les priorités de l’action extérieure de la France. Présents dans 110 pays via un réseau de 85 agences, nous accompagnons aujourd’hui plus de 3600 projets de développement.
www.afd.fr www.afdtunis25ans.org

Dernière modification : 14/02/2019

Haut de page