Réunion du comité de suivi du projet « Dispositif de réinsertion des migrants » - ProGreS Migration Tunisie

1ère réunion du comité de suivi du projet « Dispositif de réinsertion des migrants »,
composante 3 de l’action ProGreS Migration Tunisie.

Le 4 décembre 2018 s’est tenu à Tunis, le premier comité de suivi du projet « Dispositif de réinsertion des migrants », composante 3 de l’action ProGreS Migration Tunisie.

Ce projet est financé par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne et s’inscrit dans le cadre du plan d’action du sommet de la Valette de 2015.

JPEG - 73.7 ko
Réunion du comité de suivi du projet « Dispositif de réinsertion des migrants » - ProGreS Migration Tunisie

La réunion du comité était co-présidée par l’Office des Tunisiens à l’Étranger (OTE), vis-à-vis institutionnel de la mise en œuvre du Dispositif de Réinsertion, la Délégation de l’Union européenne en Tunisie (DUE), Expertise France et l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) : les agences principales qui coordonnent la mise en œuvre du projet.

Le projet vise à apporter un appui aux autorités tunisiennes pour la mise en place, au sein d’une institution tunisienne, du Dispositif de réinsertion des migrants.

Ce dispositif aura pour mission d’offrir un accompagnement et un suivi aux migrants tunisiens de retour en leur facilitant l’accès à leurs droits sociaux (sécurité sociale, protection maladie, éducation, logement, emploi…) et de leur offrir la possibilité de bénéficier d’aides à la réinsertion à travers l’emploi ou par la création de projets. Quatre Etats européens se sont portés volontaires pour le moment dans le cadre de ce projet à savoir : l’Allemagne, la Belgique, la France et la Suisse.

Ce comité de suivi, instance de gouvernance du projet, a pour rôle d’améliorer le suivi de la mise en œuvre du projet, de valider ses choix stratégiques et d’impulser la dynamique du projet à l’ensemble de ses acteurs. Il est aussi le relais de la volonté politique des pays européens partenaires de la Tunisie sur la question de la migration de retour et d’aide à la réinsertion.

Dernière modification : 07/12/2018

Haut de page