Réunion du comité de pilotage du projet PADHED

Le ministre des relations avec les instances constitutionnelles, de la société civile et des droits de l’homme, M. Mehdi Ben Gharbia, et l’ambassadeur de France en Tunisie, M. Olivier Poivre d’Arvor, ont présidé le 25 septembre 2017 le comité de pilotage du projet d’appui aux droits de l’homme et à l’état de droit (PADHED), en présence de M. Gilles Chausse, directeur de l’AFD, cette agence qui célèbre actuellement ses 25 ans d’appui au développement de la Tunisie, et M. Mohamed Ridha Saadi directeur de l’IFEDA, et des représentants de la société civile M. Abdelkrim Hizaoui et Mme Tasnime Cherchi.

JPEG

Lancé en 2016 et doté d’un budget de 400.000 euros dans le cadre de la coopération tuniso-française, ce projet d’appui aux droits de l’homme et à l’état de droit prévoit un ensemble d’actions dans les trois domaines suivants :

- le cadre juridique relatif aux instances constitutionnelles et indépendantes, aux droits de l’homme et à la gouvernance
- la formation à la promotion et la défense des droits de l’homme
- le renforcement du journalisme sur les droits humains.
Le comité de pilotage a passé en revue les actions entreprises depuis le lancement du PADHED et celles programmées dans les prochains mois.

Le comité de pilotage a confié au Centre d’information, de formation, d’études et de documentation sur les associations, IFEDA, la mise en œuvre des actions d’accompagnement du Ministère visant la finalisation du cadre juridique des instances constitutionnelles indépendantes (mobilisation d’experts et organisation des consultations avec la société civile). Les travaux porteront également sur les projets de loi portés par le Ministère de la relation avec les instances constitutionnelles, de la société civile et des droits de l’homme, relatifs au secteur audiovisuel, à la liberté de la presse et la liberté d’expression, à l’organisation des partis politiques et au secteur de l’économie sociale et solidaire. Des activités de formation destinées aux fonctionnaires d’Etat en matière de droits de l’homme sont également prévues.

Le comité de pilotage a confirmé l’attribution à Canal France international (CFI) de la mise en œuvre des actions du PADHED dans le domaine des médias. Le programme de travail inclut des formations des journalistes en matière de droits de l’homme (journalisme d’investigation et production de contenus).

Lors des échanges, le comité de pilotage a mis l’accent sur la nécessité de mettre en œuvre le PADHED dans les meilleurs délais pour qu’il apporte une contribution concrète et efficace aux efforts du Ministère pour la mise en place des instances indépendantes et la concrétisation des dispositions constitutionnelles en matière de droit de l’homme.

Dernière modification : 27/09/2017

Haut de page