Projet sur les enfants en situation d’handicap

« Je me sens bien dans mon école », parole d’enfants bénéficiant du projet
« L’éducation des enfants en situation de handicap au cœur des dynamiques de développement territorial au Maghreb ».

Le mercredi 27 juin a eu lieu, en présence du ministre de l’Éducation, le séminaire de clôture du projet « L’éducation des enfants en situation d’handicap au cœur des dynamiques de développement territorial au Maghreb » conduit par l’ONG Humanité et Inclusion. Ce projet, qui a bénéficié d’un soutien financier de l’Agence française de développement à hauteur 800 000 €, visait à replacer l’éducation des enfants en situation de handicap au cœur des dynamiques de développement territorial en Tunisie, en Algérie et au Maroc.

JPEG - 1.2 Mo
Atelier de Formation dans les écoles

Ce projet soutient 30 structures éducatives dans chacun des 3 pays (écoles ordinaires, centres spécialisés et jardins d’enfants), en Tunisie à Bizerte, Kebili et Siliana. Les 4 axes du projet sont : le Renforcement des structures éducatives sur la dimension inclusive (disponibilité, accessibilité et qualité) ; l’appui aux Dispositifs d’action sociale de proximité : accueil des familles et définition d’un projet pour l’enfant en lien avec l’offre existante ; La mise en place d’espaces de concertation locale associant autorités locales, prestataires de services et représentants des PH et en fin la dimension régionale : échanges d’expérience, capitalisation.
Le soutien de l’AFD au projet « Éducation inclusive » s’inscrit aussi dans une volonté très forte d’appuyer les initiatives de la société civile et de manière plus générale de travailler avec celle-ci.

JPEG - 82.6 ko
Mise en accéssibilité dans les écoles

L’AFD a cofinancé depuis 2011, 35 projets en Tunisie, représentant 10 M€ de subventions. Parmi ces projets figurent ceux avec Humanité et Inclusion (Handicap International auparavant), l’un sur l’éducation et l’autre sur l’emploi inclusif, mais aussi de nombreuses autres initiatives dans des domaines extrêmement variés comme l’économie sociale et solidaire, la protection des droits des enfants et des mères célibataires, l’agriculture familiale, la sauvegarde des oasis du sud tunisien, la lutte pour l’abolition de la peine de mort, la microfinance ou encore la défense des droits des migrants.

Dernière modification : 04/07/2018

Haut de page