Programme ProGreS Migration Tunisie : tenue du 4ème comité de la composante Réinsertion

Le 4ème comité de suivi de la composante Réinsertion du programme ProGreS Migration Tunisie financé par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE, s’est tenu le 3 février 2021 à Tunis.

Ce comité, présidé par la Délégation de l’Union européenne en Tunisie, l’Office des Tunisiens à l’Etranger (OTE), Expertise France et l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), se réunit tous les six mois pour rendre compte aux partenaires tunisiens et européens, de l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités du projet, des résultats atteints et pour discuter des étapes à venir.

Programme ProGreS Migration Tunisie : tenue du 4ème comité de la composante Réinsertion - JPEG

Ce programme apporte un appui aux autorités Tunisiennes dans la mise en place d’un dispositif national public de réinsertion des migrants de retour. Opérationnel depuis septembre 2019, ce dispositif, baptisé « Tounesna », est déployé par l’Office des Tunisiens à l’Etranger au niveau de trois de ses antennes : Tunis, Sfax et Médenine et fait co-intervenir aux côtés de ses agents, des conseillers de l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail indépendant (ANETI) et de la Promotion sociale (IGPS) pour délivrer des prestations d’accompagnement à la réinsertion des migrants tunisiens de retour. Il permet également de mettre en œuvre, pour certains migrants éligibles, des aides et des subventions à la réinsertion financés par l’UE.

Œuvrant à contribuer au processus de pérennisation du dispositif de réinsertion « Tounesna », l’OFII a signé en 2020 une convention de partenariat avec l’OTE qui lui permet de s’appuyer sur les schémas d’accompagnements mis en place par « Tounesna », et qui inclut une panoplie de services publics multi-institutionnels, pour intégrer les Tunisiens rentrés de France dans le cadre de son dispositif d’aide au retour volontaires (ARV) éligibles à une aide à la réinsertion. D’autres pays européens comme l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, l’Autriche et les Pays-Bas, apportent différents soutiens à l’opérationnalisation et la pérennisation au dispositif national de réinsertion.

Cette réunion du comité a également été l’occasion pour l’OTE de présenter le rapport d’activité du dispositif « Tounesna », qui compte depuis septembre 2019, plus de 400 usagers inscrits sur sa base de données.

Dernière modification : 15/03/2022

Haut de page