Locomotive Africa : une vingtaine d’entreprises françaises du secteur ferroviaire pour des projets africains

Retour sur le forum "Locomotive Africa : sur les rails de la croissance", organisé les 7 et 8 novembre dernier, en étroite collaboration avec la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT).

500 M d’USD, c’est le montant global des investissements ferroviaires engagés en Afrique. Des investissements qui pourront, s’ils sont réellement réalisés, combler le déficit important cumulé sur ce continent. Une partie de ces grands projets d’investissements ont été présentés lors du forum "Locomotive Africa : sur les rails de la croissance", organisé les 7 et 8 novembre dernier, en étroite collaboration avec la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT), en sa qualité de Président de l’Union Africaine des Chemins de Fer et inauguré par Laurent Viguié, Ministre Conseiller de l’Ambassade de France en Tunsisie et Anis Oueslati, PDG de la SNCFT.

Cet événement a aussi compté sur la participation de 23 entreprises françaises et 10 opérateurs ferroviaires africains ressortissants des pays suivants : Tunisie, Libye, Egypte, Congo (Brazzaville), Cameroun et Côte d’Ivoire.

L’événement a été clôturé par un cocktail à la Résidence de France, en présence de d’Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie.

Cette soirée a été bercé par les mélodies d’un trio de musiciens tunisiens (Vibrations) ayant revisité à l’occasion le répertoire de la musique traditionnelle locale.

Dernière modification : 14/11/2018

Haut de page