Lancement du Programme « Je m’exprime en français »

Je m’exprime en français : Un programme dédié au renforcement de l’utilisation et de la présence de la langue française dans les médias tunisiens.

Conférence de Presse - Vendredi 7 juillet
Auditorium de l’Institut français de Tunisie
20, 22 avenue de Paris - Tunis Tunisie

PNG

En Tunisie, au lendemain du 14 janvier 2011, un vent de liberté a profondément changé ce pays. Avec la liberté conquise, le peuple tunisien construit désormais son avenir dans la démocratie et le respect du pluralisme. Le paysage médiatique s’est également profondément renouvelé et des radios et des télévisions privées, des journaux édités,ou des magazines en ligne sont apparus. La plupart dans la langue officielle du pays, l’arabe. D’autres ont fait le choix de la langue française, qui contribue ainsi à enrichir l’offre des médias et à permettre aux lecteurs de bénéficier de sources d’information disponibles en deux langues.

Il est essentiel de préserver cet acquis d’autant que la Tunisie s’est fixée une perspective politique ambitieuse en matière de francophonie en accueillant en 2020 le Sommet du cinquantenaire de la Francophonie, événement majeur qui donnera un formidable coup de projecteur sur la vitalité de la langue française dans le pays.
La presse francophone doit s’inscrire dans cet horizon sachant que près de la moitié des périodiques édités en Tunisie le sont en langue française.

Pour conforter la présence de cette presse francophone dont le nombre de lecteurs a décliné au cours des années récentes, il faut favoriser encore plus l’éducation aux médias auprès de la jeunesse et du grand public. L’usage du français et sa valorisation doivent également être renforcés sur les réseaux sociaux.

Je souhaite qu’ensemble, nous puissions construire un partenariat ouvert, solide et respectueux avec les médias tunisiens pour renforcer l’offre d’information en langue française.

Soutenir la liberté d’expression et l’accès à l’information est un enjeu fondamental pour la Tunisie démocratique d’aujourd’hui. Le pluralisme et la diversité de la presse tunisienne se construisent aussi dans le bilinguisme existant dans le pays. L’ambition du programme proposé je m’exprime en français vise à soutenir une dynamique permettant de favoriser de nouvelles perspectives au travers de la langue française dans les médias tunisiens.

C’est ensemble, avec tous les professionnels des médias tunisiens que nous pourrons relever ces défis.

Pourquoi un programme dédié au renforcement de la présence de la langue française dans les médias tunisiens ?

Objectifs

La presse et les secteurs de l’audiovisuel doivent faire face à de nombreux nouveaux défis dans le monde. Parmi les principaux, la concurrence du numérique et la baisse des revenus publicitaires pour la presse traditionnelle ont considérablement modifié la donne.

La presse tunisienne est aussi confrontée à ces changements profonds. Cette presse pluraliste et de qualité possède une singularité : son offre riche et diversifiée en français. Cette complémentarité avec l’arabe natal, langue officielle de la Tunisie, contribue à la diversité de l’information (16 titres édités en français).

Je m’exprime en français est un programme stratégique répondant à des besoins spécifiques exprimés par les entreprises de presse et les professionnels (journaux édités, radios, télévisions et sites d’informations en ligne) qui vise à aider spécifiquement les médias francophones tunisiens.

Afin de soutenir un journalisme francophone ancré dans le pays, ce dispositif doit permettre de renforcer les capacités des professionnels des médias tunisiens francophones, de valoriser l’usage du français et d’accompagner le développement de projets innovants dans le domaine de l’information en ligne.

Bénéficiaires

  • Les médias francophones tunisiens, en particulier la presse
  • La Fédération tunisienne des directeurs de journaux
  • L’ensemble des professionnels des rédactions
  • Les journalistes qui seront retenus pour participer aux programmes de formations dans le cadre du projet
  • Les médias tunisiens qui proposent ou proposeront des contenus et des programmes en français
  • Les managers des groupes de presse francophones
  • Les sociétés de productions audiovisuelles qui développeront des projets de contenus en français
  • Le public et les utilisateurs francophones des réseaux sociaux...

Un programme d’action sur deux ans construit sur 3 axes

Ce projet a bénificié de financements complémentaires apportés par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de près de 300 000 euros qui seront ainsi dédiés aux différents axes :
Construire un partenariat avec les médias francophones tunisiens

  • Aider à renforcer rapidement les capacités des professionnels des médias tunisiens francophones : grâce à incubateur de formations pour des journalistes et des formations spécifiques destinées aux managers de médias francophones
  • Favoriser les contenus et les programmes en français à la radio et la télévision : Un appel à projet pour le développement de contenus et de nouveaux programmes en français sera lancé en septembre
  • Accompagner les contenus et les programmes en français à la radio et la télévision : Un appel à projet pour le développement de contenus et de nouveaux programmes en français sera lancé en septembre
  • Valoriser l’utilisation du français sur les réseaux sociaux via un appel à projet.

Soutenir la liberté d’expression et l’accès à l’information

À travers la formation et la production de contenus spécialisés pour renforcer le journalisme d’investigation sur les Droits de l’Homme en Tunisie. Ce cycle de formation est ouvert aux journalistes confirmés de presse écrite, audiovisuelle, en ligne ou aux blogueurs actifs. Les participants doivent avoir un projet d’enquête et être parrainés par le rédacteur en chef du titre dont ils sont issus. Ce projet sera piloté par Canal France international (CFI) opérateur de coopération média français et l’appel à projet sera lancé en septembre.

Proposer de nouvelles formations en France destinés aux professionnels tunisiens de la radio et de la télévision

APPELS À CANDIDATURES

Le service de coopération de l’ambassade de France en Tunisie, en partenariat avec INA Expert et L’Académie France Médias Monde, lancent un APPEL A CANDIDATURES à l’attention des professionnels de la radio et de la Télévision des 24 gouvernorats de Tunisie pour 19 formations théoriques et pratiques en France, pour une durée de 2 semaines chacune en français :

  • Formation n° 1 : JOURNALISTE RADIO (francophone) – du 2 au 13 octobre 2017 – 8 candidats
  • Formation n° 2 : MAGAZINE TV (francophone) – du 16 au 27 octobre 2017 – 4 candidats
  • Formation n° 3 : PRÉSENTATEUR TV (francophone) – du 6 au 17 novembre 2017 – 3 candidats
  • Formation n°4 : RÉALISATEUR TV (francophone) – du 6 au 17 novembre 2017 – 4 candidats

Les candidats retenus bénéficieront d’une prise en charge de leur billet d’avion, d’une bourse pour leur hébergement et leurs repas ainsi que la prise en charge totale des coûts de formation.

LANCEMENT DU PROGRAMME ET CALENDRIER

JUILLET - AOÛT :
Création de nouveaux projets d’information en ligne en français

SEPTEMBRE :
Lancement de l’appel à projets - Soutien à la liberté d’expression et l’accès à l’information en Tunisie
Lancement de l’appel à projets de création de contenus en français

OCTOBRE :
Formations des managers des médias francophones avec l’ESJ
Démarrage de l’incubateur permettant de former des journalistes francophones opérationnels
Arrivée des premiers contenus pour la promotion du français sur les réseaux sociaux

OCTOBRE À NOVEMBRE :
Formations en France à l’INA et France Médias Monde destinées à 19 journalistes et techniciens francophones de l’audiovisuel tunisien

L’information en français a pleinement sa place en Tunisie.
Le travail avec l’ensemble des partenaires tunisiens et la dynamique créée par le biais de ce programme doivent permettre de développer de nouvelles perspectives pour la langue française dans les médias tunisiens.

Contacts presse :
presse.tunis-amba@diplomatie.gouv.fr
tancrede.de-la-morinerie@institutfrancais-tunisie.comTunisie

Dernière modification : 12/07/2017

Haut de page