Jumelage dans le secteur de l’aviation civile

Le projet du jumelage « Appui au renforcement des institutions de l’aviation civile » entre la Tunisie et la France a été lancé ce mardi 22 novembre 2016. Ce jumelage a été lancé en présence de Anis Ghedira, ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, secrétaire d’État, Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union européenne et Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France ainsi qu’un panel d’invités représentatif de tous les secteurs de l’aviation civile.

JPEG

Ce jumelage, financé par l’Union européenne à hauteur de 1.2 millions d’euros pour 2 ans, contribuera à la restructuration de l’administration de l’aviation civile en Tunisie, à la mise en place d’une gouvernance conforme aux pratiques internationales, au renforcement de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile et à l’amélioration de l’efficacité et de la performance de tous les secteurs en liaison avec le secteur aéronautique.

Ce jumelage associera du côté tunisien la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) du Ministère du Transport, et du côté français la Direction Générale de l’Aviation Civile du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.
Une vingtaine d’experts français sera mobilisée pour apporter aux cadres et techniciens tunisiens le savoir-faire nécessaire pour renforcer et parfaire leurs connaissances, assurer la convergence et le rapprochement des textes règlementaires avec les exigences internationales, garantir un haut niveau de la sécurité aérienne et de la sûreté de l’aviation civile selon les standards internationaux, et redéfinir ensemble une nouvelle organisation et une stratégie du transport aérien capables de faire face aux défis futurs d’un secteur en rapide évolution.

Les partenaires ont choisi de mettre l’accent sur le transfert d’expertise par des formations théoriques et pratiques en Tunisie et en France, offrant ainsi au Pays bénéficiaire une prise directe sur des pratiques éprouvées répondant aux exigences les plus rigoureuses. En tant que de besoin, l’École Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) complètera cette formation par des stages techniques couvrant tous les aspects des métiers concernés.

A terme, ce jumelage va contribuer à doter l’aviation civile tunisienne d’une gouvernance améliorée et d’une organisation moderne et clarifiée, s’appuyant sur des fonctionnaires au professionnalisme renforcé, aptes à répondre aux exigences de sécurité et de sûreté.

JPEG

Voir aussi le site de la Délégation de l’Union européenne en Tunisie

Photos du jumelage par le ministère du Transport sur Facebook

Dernière modification : 30/05/2017

Haut de page