Forum de la mobilité urbaine en Tunisie

Monsieur Anis GHEDIRA, Ministre du transport, et Monsieur Olivier POIVRE D’ARVOR, Ambassadeur de France en Tunisie, ont ouvert le 1er Forum de la mobilité Urbaine (FMU) en Tunisie, organisé les 1er et 2 mars 2017 et accès sur le thème « Vers une Politique Nationale de Mobilité Urbaine en Tunisie pour une amélioration de la gouvernance locale et des mécanismes de financement durable ».

JPEG

Ce forum est organisé par le ministère du transport et la CODATU (Coopération pour le Développement et l’Amélioration des Transports Urbains et Périurbains) en partenariat technique et financier avec l’Agence Française de Développement (AFD).

Le FMU pour objectif de discuter des orientations stratégiques d’une politique nationale de mobilité urbaine durable. A travers des débats autour d’un bilan et des perspectives nouvelles sur les stratégies et politiques de mobilité urbaine en Tunisie, le FMU verra des réflexions partagées entre experts des transports, opérateurs de service public, collectivités locales et administrations en faveur d’un élan commun sur deux sujets majeurs de cette mobilité : sa gouvernance locale et son financement durable. Il permettra ainsi une concertation large parmi les acteurs institutionnels sur les enjeux et les améliorations à apporter au cadre législatif des transports urbains, d’étudier les nouveaux mécanismes de financement à apporter au secteur, tout en prenant en compte le contexte de décentralisation avec un questionnement sur l’implantation d’autorités régionales organisatrices du transport terrestre en Tunisie. Il sera l’occasion d’anticiper les réflexions sur l’élaboration de plans de déplacements urbains adaptés à la situation de chaque ville.

Par son implication active dans cette manifestation, l’AFD confirme son rôle de partenaire de référence de la Tunisie dans le secteur de la mobilité urbaine, qui est l’un des domaines clés pour un développement durable des territoires et des villes.

L’AFD soutient le FMU dans le cadre d’un FEXTE (Fonds d’expertise technique et d’échanges) qui permet la mise en oeuvre d’un programme de coopération technique au bénéfice du Ministère du Transport. Ce programme de renforcement de capacités lancé le 3 février 2016 à Tunis porte sur l’amélioration de la qualité, l’efficacité et l’attractivité des transports urbains du Grand Tunis et des agglomérations tunisiennes plus largement, en traitant des enjeux de coordination, de planification et de financement du secteur. Il sera complété par une assistance technique et un soutien financier pour la mise au point d’un document national de politique sectorielle pour la mobilité urbaine qui s’alimentera des conclusions du FMU ; soutien mis en œuvre dans le cadre de l’initiative internationale « MobiliseYourCity », lancée à l’occasion de la COP 21, dont la France est un partenaire fondateur (via diverses institutions dont l’AFD et CODATU) et qui va bénéficier prochainement à la Tunisie.

Les démarches de coopération techniques portées par l’AFD s’inscrivent par ailleurs en synergie avec les financements importants de l’agence pour les investissements du secteur des transports urbains en Tunisie.
L’AFD accompagne ainsi trois des plus importants projets actuels de transport propres en Tunisie qui contribuent de manière significative au développement et à la structuration du Grand Tunis et donc à l’amélioration des conditions de vie des populations qui y vivent.

Par un financement de 40 M€ l’AFD appuie le programme de modernisation du réseau de métro léger, réalisé par la Société des Transports de Tunis. Ce programme qui se termine a permis l’extension du métro léger et la rénovation de la ligne Tunis-la Goulette-la Marsa (TGM).

Chef de file aux côtés d’un groupement de bailleurs européens (BEI, KfW, Union Européenne), l’AFD a mis en place un prêt de 50 M€ pour la première tranche du Réseau Ferroviaire Rapide (RFR) du Grand Tunis.

Elle va soutenir par un financement de 75 M€ le projet d’aménagement de la Boucle Centrale du métro de Tunis et du pôle d’échanges de la place Barcelone, qui devrait être lancé courant 2017.

Dernière modification : 30/05/2017

Haut de page