Forum « Mobilités et Diasporas » à Tunis et Sfax

Événement impulsé l’an dernier par l’Ambassadeur de France en Tunisie et coordonné en interservices par le bureau de représentation de l’OFII en Tunisie avec le soutien de l’Institut français de Tunisie, le Forum « Mobilités et Diasporas » s’est tenu pour sa deuxième édition au sein des Instituts français de Tunis et Sfax les 9 et 10 mai 2018. Mme Isabelle Delacroix, directrice générale adjointe de l’OFII, a effectué le déplacement à Tunis pour l’occasion.

La première édition s’était concentrée sur les aspects mutuellement profitables des migrations entre la France et la Tunisie en termes de contribution au développement, d’échanges humains et de richesse culturelle. Ce deuxième Forum a eu quant à lui pour ambition de dépasser ce cadre institutionnel bilatéral en abordant la mobilité humaine dans une perspective plus régionale et en associant les acteurs investis dans les questions migratoires en Tunisie de l’échelon local à international, qu’ils soient étatiques, intergouvernementaux ou associatifs.

Parmi les thématiques au programme : mobilité des étudiants et des professionnels ; entrepreneuriat, innovation et emploi ; enjeux migratoires euro-méditerranéens et africains ; et pour un Forum complet une programmation culturelle dédiée.
L’infrastructure fournie par l’Institut français a été pleinement utilisée de façon à élaborer un événement riche sur le plan programmatique et destiné à une grande variété de publics : une exposition photographique, des conférences, des tables rondes, un sketch et un concert sont venus rythmer ces deux journées en abordant la migration à travers différents prismes de lecture.

Inauguration de la 2ème édition du Forum Mobilités et Diasporas

JPEG

Discours inaugural par Son Excellence M. Olivier Poivre d’Arvor aux côtés (de gauche à droite) de Mme Isabelle Delacroix (DGA de l’OFII), de M. Fehd Trimech (directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat à l’Immigration et aux Tunisiens à l’étranger), de M. Stéphane Darmas (directeur de la RE Tunisie) ainsi que de Mme Isabel Mohedano-Sohm, attachée migration à la Délégation de l’Union européenne

« D’une rive à l’autre : ensemble pour la mobilité »

JPEG

Suite à l’inauguration, l’après-midi du 9 mai a été consacrée à des rencontres interinstitutionnelles entre acteurs tunisiens, français et plus largement africains et européens investis dans les questions migratoires.
Mis en œuvre par Expertise France, l’Agence française de développement et l’OFII, cet atelier a vu émerger des discussions ouvertes et sans sur les axes de la coopération entre la Tunisie et l’Union européenne en matière de migration : mobilité professionnelle, participation de la diaspora au développement local, réinsertion des Tunisiens de retour, migration régulière VS migration irrégulière. Les projets de coopération portés par les programmes « Lemma » et « ProGres Migration » (Fonds fiduciaire d’urgence), hébergés pour partie au sein de l’OFII, ont ainsi trouvé un excellent moyen de s’afficher.

Plusieurs panélistes ayant animé l’atelier (de gauche à droite) : MM. Gilles Cressan (chargé de projet Sharaka au Maroc pour Expertise France), Abdelkader Mhadhbi (directeur de la Direction générale de la coopération internationale en matière de migration), Ali Belhaj (directeur de l’Observatoire national de la migration) et Olivier Kaba (chargé d’équipe migration à l’Agence française de développement)

Le village des acteurs de la migration en Tunisie

Grande nouveauté de cette deuxième édition, un « village des acteurs de la migration en Tunisie » s’est réuni à l’Institut français de Tunis sur toute une journée. Ce fut l’occasion pour une trentaine d’établissements publics, organisations internationales et non-gouvernementales, des Nations unies aux associations tunisiennes locales, de se rencontrer et d’échanger sur leurs projets respectifs tout en sensibilisant le public aux enjeux de la migration en Tunisie.

La migration est un sujet sensible auquel les autorités tunisiennes sont progressivement en train d’apporter une réponse à travers l’élaboration d’une véritable stratégie nationale migratoire, avec l’appui de plusieurs acteurs dont l’OFII. Il est ainsi nécessaire de valoriser les synergies alliant migration et développement économique, coopération internationale, appui à la société civile et gouvernance. Il s’agit également de faire œuvre de réflexion, de pédagogie et de sensibilisation afin de déconstruire les stéréotypes et d’apaiser certaines frustrations.

La manifestation s’est enfin terminée le soir du 10 mai avec un « stand-up » de l’humoriste franco-tunisienne bien connue Samia Orosemane et un concert des percussionnistes de « Farafina Kan » (« la voix de l’Afrique » en bambara). En continuité de ces deux journées, l’interculturalité a donc été mise à l’honneur pour clôturer le Forum.

Remerciements spécifiques aux équipes de l’Institut français et de l’OFII qui ont assuré la logistique de l’événement sur ces deux journées !

Dernière modification : 21/05/2018

Haut de page