Colloque international Patrimoines en Péril

Le colloque international interdisciplinaire “Patrimoines en Péril : Action publique et politiques de préservation au Maghreb” s’est tenu les 13 et 14 octobre 2017 à Hammamet. Il a été organisé par l’institut de recherche sur le Maghreb contemporain de Tunis (IRMC), en collaboration avec le laboratoire Cessma de l’université Paris Diderot, l’Université Ferhat Abbas de Sétif (Laboratoires PUVIT et LAM), le centre Jacques Berque de Rabat et le LAAM de l’Université de la Manouba.

JPEG

Ce colloque, coordonné par Hend Ben Othman, enseignante chercheure à l’Université de Carthage et chercheure associée à l’IRMC et Chantal Chanson-Jabeur, chercheure au Laboratoire Cessma de l’université Paris Diderot, a réuni 36 chercheurs de différents pays (Algérie, France, Maroc, Mauritanie, Syrie et Tunisie ) et de différentes disciplines (architectes, urbanistes, archéologues, historiens, économistes...) travaillant sur la problématique du patrimoine, ainsi que des professionnels dont des architectes et des urbanistes, mais également les institutions publiques chargées de la préservation du patrimoine (INP), la représentante de l’ICOMOS en Tunisie et des représentants de la société civile (associations de sauvegarde des médinas en Tunisie, les amis du patrimoine...)

Cette rencontre scientifique a permis de confronter les terrains et de faire le point sur les paradigmes de l’action publique en matière de préservation du patrimoine dans les différents pays étudiés. L’accent a été mis sur les instruments de la préservation et les processus de patrimonialisation, avec une attention particulière aux approches participatives. Le débat a permis de réinterroger la notion de patrimoine et d’en redéfinir les contours, à travers la présentation de cas de bâtiments ou de tissus urbains autres qu’arabo-musulmans (patrimoine colonial, berbère, espagnol) souvent délaissés. Ce dernier axe a permis de mettre en exergue les enjeux éminemment politiques et économiques, et souvent identitaires et symboliques du classement.

Outre la richesse scientifique de ce colloque, il a été l’occasion de constituer un nouveau réseau interdisciplinaire, composé d’universitaires et de professionnels, de représentants d’institutions publiques et de la société civile, avec des perspectives de publications mais également d’organisation de futures rencontres sur la problématique patrimoniale.

Dernière modification : 26/10/2017

Haut de page