Colloque sur la démocratie participative

Dans le cadre de l’anniversaire des 25 ans de l’action de l’Agence Française de Développement en Tunisie, le PCPA Soyons Actifs/Actives et l’Agence Française de Développement ont organisé un colloque sur les enjeux de la démocratie participative dans le projet de code des collectivités locales tunisiennes les19 et 20 Septembre 2017 à Tunis.

Sur le chemin de la décentralisation : quelle place pour le citoyen dans la gouvernance locale ?

Les Tunisiens seront appelés dans les prochains mois à participer aux premières élections municipales depuis la Révolution, qui avait fait du processus de décentralisation une priorité pour ce pays à fortes inégalités territoriales. Alors que l’Assemblée des représentants du peuple examine le projet de code sur les collectivités locales, l’AFD s’est associée à son partenaire, le collectif d’acteurs de la société civile Soyons actives/actifs (Programme concerté pluri-acteurs) pour analyser la place accordée aux enjeux de démocratie participative dans ce code.
Ce colloque, dédié à la société civile tunisienne, a eu lieu à Tunis les 19 et 20 septembre pour nourrir sa réflexion sur les principes et mécanismes prévus dans le code pour favoriser une démocratie participative effective, mais aussi pour lui permettre de formuler des recommandations à destination de l’Assemblée. Au-delà de la thématique générale, 3 axes plus spécifiques ont été traités par les participants : la coopération internationale décentralisée et les dispositions du code au sujet des liens entre citoyens tunisiens, diaspora, et acteurs de la société civile internationale ; la participation du citoyen à la gestion des finances publiques locales ; et les mécanismes de garanties de la participation citoyenne.

Le colloque ouvert par le Président de l’Instance générale de la prospective et de l’accompagnement du processus de la décentralisation, a réuni au côté des acteurs de la société civile de nombreux intervenants - dont plusieurs partenaires de l’AFD - experts, juristes, sociologues et représentants des autorités publiques. Il a également été l’occasion d’une intervention d’Anne Bourdy, Conseillère de coopération et d’action culturelle adjointe de l’Ambassade de France, quant à la contribution que peut apporter la coopération décentralisée française au développement d’une démocratie locale participative en Tunisie.

A la croisée des interventions de l’AFD en Tunisie

Cet événement, qui s’est inscrit dans le cadre de l’anniversaire des 25 ans d’engagement de l’AFD en Tunisie, a permis d’approfondir avec la société civile une thématique à la croisée des interventions de l’Agence. Outre son appui historique aux investissements des collectivités locales et aux programmes de réhabilitation des quartiers populaires, l’AFD a aussi soutenu ces dernières années l’élaboration du cadre juridique, financier et opérationnel de la décentralisation tunisienne, et instruit actuellement un projet d’appui à la communalisation intégrale. Alors que la société civile tunisienne se structure, et notamment avec l’action du programme Soyons actives/actifs soutenu financièrement par l’AFD, ce colloque était l’occasion de fêter ce 25e anniversaire en resserrant les liens entre ces différents partenaires. Et de réaffirmer, comme l’a rappelé Gilles Chausse, directeur de l’agence de Tunis, la conviction de l’AFD selon laquelle il ne doit plus y avoir de projets portés sans la société civile.

Plus de Photos sur la page Facebook de Soyons actifs/actives

Dernière modification : 03/10/2017

Haut de page