Cérémonie de remise de l’exposition « La Tunisie et la Grande Guerre : sur le chemin de la mémoire partagée »

Cérémonie de remise de l’exposition « La Tunisie et la Grande Guerre : sur le chemin de la mémoire partagée » et don d’un casque Adrian de tirailleur tunisien au Musée Militaire National.

Le 17 avril 2019, l’Ambassadeur de France en Tunisie, aux côtés de l’Ambassadeur de Serbie en Tunisie, Monsieur Nikola Lukic, du Conservateur du Musée Militaire National, le Colonel Samir Chemi et de l’Attaché de défense, le Colonel Guillaume de Marisy, a officiellement remis au Musée Militaire National du Palais de la Rose à la Manouba un exemplaire de l’exposition « La Tunisie et la Grande Guerre : sur le chemin de la mémoire partagée ».

JPEG - 68.2 ko
Le Conservateur du Musée Militaire National, le Colonel Samir Chemi, l’Ambassadeur de Serbie, Nikola Lukic et l’Ambassadeur de France, Olivier Poivre d’Arvor aux côtés du casque modèle 1915 provenant du 4e Régiment de Zouaves.

Cette exposition a été réalisée par des élèves des lycées français de Tunis et de La Marsa sous la conduite de M. Pierre-Emmanuel Gillet et M. Raphaël Simon. Le Musée militaire national ainsi que le ministère de la Défense nationale tunisien et l’Historical museum of Serbia avaient soutenu ce projet. Sa valeur historique a d’ailleurs été reconnue par le comité scientifique de la mission du Centenaire et les autorités du ministère de la Défense tunisien.

À l’occasion de cette cérémonie, l’Ambassadeur, au nom de la République française, a également offert à la République tunisienne un casque modèle 1915, dit « casque Adrian ». Cette pièce authentique du 4e Régiment de Zouaves rejoint les riches collections du Musée militaire national.

JPEG - 69.5 ko
Le Conservateur du Musée Militaire National, le Colonel Samir Chemi, présentant les pièces du Musée à l’Ambassadeur de France, Olivier Poivre d’Arvor.

Ces témoignages historiques, pédagogiques et mémoriels s’inscrivent dans le cadre de la mémoire partagée entre la France, la Serbie et la Tunisie, témoignant de cette mémoire collective qui lie nos pays, réunit nos peuples afin qu’ils acquièrent de cette expérience un enseignement pour l’avenir et permettent de sensibiliser les jeunes générations aux questions mémorielles relatives à nos trois nations.

Dernière modification : 25/04/2019

Haut de page