Covid-19 : Appui de la France à la société civile tunisienne

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la propagation du COVID-19 et au confinement mis en place afin d’éviter la propagation du virus, la société civile tunisienne s’est fortement mobilisée afin de venir en aide aux populations démunies face à cette situation inédite

JPEG

Notre Ambassade, rappelant les enjeux de solidarité internationale affirmés au plus haut niveau, a donc souhaité apporter une aide à des partenaires associatifs tunisiens, en axant son intervention sur des thématiques prioritaires telles que la jeunesse, l’employabilité et l’égalité des genres, tout en poursuivant son engagement aux côtés des ONGs locales dans des zones défavorisées en régions.

Sur la question des violences faites aux femmes, des associations comme l’ATFD ou Aswat Nissa ont alerté sur le nombre de femmes victimes de violences, en hausse depuis le début du confinement. De son côté, l’association Beity, prenant la mesure de la pandémie et son impact sur les populations vulnérables, spécialement les femmes souffrant de violences et d’exclusions économiques et sociales, a mis en place une ligne téléphonique d’urgence, d’écoute et d’accompagnement à distance afin de maintenir le lien social. Il s’agit également d’assurer la sécurité sanitaire des femmes en résidence à l’espace d’hébergement de Beity en procédant à leur confinement tout en maintenant des activités à leur attention et en leur allouant une aide alimentaire. De déployer des aides exceptionnelles permettant de trouver des solutions d’hébergement pour des femmes se trouvant sans logement ainsi que des bourses de vie hebdomadaires. Un dernier volet des actions de l’association consiste à assurer la continuité des apprentissages à distance pour les enfants des femmes hébergées au foyer et pour celles en cours de formation comme auxiliaires de vie.

30 000 TND seront versés à l’association Beity pour accompagner la mise en place de ces actions.

De son côté, l’association Wallah we Can œuvre en faveur d’un accès équitable à une éducation, un environnement et un cadre de vie de qualité afin de diminuer les inégalités dans des domaines clés tels que la santé et l’éducation et porte l’initiative citoyenne « Banque alimentaire durable : aidons aujourd’hui pour rendre autonome demain », qui a pour objectif de mettre en place un réseau de collecte et de distribution de nourriture à destination des populations les plus fragiles. La zone ciblée dans un premier temps est le Grand Tunis, cette zone représentant le quart de la population tunisienne avec 2,7 millions d’habitants. Cette distribution sera accompagnée par des actions citoyennes, mises en place par les bénéficiaires.

Afin de développer l’interface numérique de cette initiative, un accompagnement d’un montant de 11 00 TND est prévu.

Enfin, notre Ambassade poursuit son engagement aux côtés des ONGs locales dans des zones défavorisées en régions. Ainsi, il a été convenu d’apporter une aide à l’Association Enfants de la Lune de Médenine, qui accueille une quarantaine d’enfants atteints de Xeroderma Pigmentosum dans leur centre et organise des activités scolaires et sociales. Cette organisation est membre d’une coalition d’une dizaine d’associations actives en faveur de populations fragiles que la situation de mise en quarantaine pourrait précariser.

Un appui financier à hauteur de 10 000 TND sera versé à cette association.

Dernière modification : 25/06/2020

Haut de page